5 points sur la procédure d'extradition entre l'Italie et l'Argentine

5 points sur la procédure d'extradition entre l'Italie et l'Argentine

Le cabinet d’avocats International Lawyer Associates, basé en Italie et présent dans le monde entier, traite des cas de extradition entre l'Italie et l'Argentine de toutes sortes, obtenant la reconnaissance de la communauté internationale étant donné le grand nombre de cas multiformes que l’on a réussi à gérer. Il est représenté par le prestigieux avocat d'expérience internationale, Alessandro María Tirelli, qui a une expérience antérieure à celle de négociations de ce type, spécialisée dans la représentation des affaires d'extradition.

Si vous, un membre de votre famille ou une connaissance êtes en détention pour un crime, nous pouvons vous aider.

Une procédure d'extradition peut être établie entre l'Italie et l'Argentine, étant donné qu'il existe des bases juridiques.
Extradition entre l'Italie et l'Argentine

1- Extradition entre l'Italie et l'Argentine.

Des procédures d'extradition entre l'Italie et l'Argentine peuvent être mises en place, étant donné qu'il existe des bases juridiques, telles que le traité d'extradition signé entre elles le 9 décembre 1987, qui a été mis en oeuvre à Rome, capitale de l'Italie

En tant qu’instrument juridico-juridique, le Traité est chargé de réglementer la possibilité d’extrader des personnes entre ces deux nations, ainsi que les conditions dans lesquelles la procédure sera menée une fois la demande d’extradition acceptée.

Cependant, cet accord, à l'instar du reste du traité d'extradition entre l'Italie et l'Argentine, cherche à instaurer une coopération internationale entre les différents États dans le développement de leurs activités dans la poursuite des infractions pénales, car il n'est pas possible d'extrader des criminels entre nations, le développement et l’application correcte de la justice sur le plan international seraient très complexes, c’est-à-dire dès que la limite territoriale de la juridiction d’un gouvernement donné serait dépassée. La vérité est que ce type de processus a une double face en tant que monnaie, car il représente non seulement un avantage pour le système de droit pénal et les gouvernements, mais, en fonction des conditions dans lesquelles ils se développent, il peut aussi signifier un avantage pour le système même. poursuivi, car il peut parfois améliorer la situation de la personne sujette à extradition entre l’Italie et l’Argentine.

2- Rôle de l'avocat dans ces processus.

Le rôle de l'avocat de la défense est un élément d'importance transcendante dans les procédures d'extradition, car il n'est pas toujours possible d'accéder à l'extradition, par exemple dans les cas où la demande est formulée par un pays qui souhaite condamner ses tribunaux à un fugitif, qui se réfugie dans un autre, mais dans ce cas, le système judiciaire de ce pays est plus sévère et représenterait un grave préjudice pour la situation de l'accusé.

Dans International Lawyer Associates, les avocats ont une formation exceptionnelle et leurs compétences sont situées au-delà du territoire national. Ils peuvent donc être informés de tous les cas dans toute la région italienne, mais ils peuvent également traiter les problèmes des clients du monde entier. L’avocat dans ces affaires le préoccupe de questions très importantes qui ne peuvent pas être laissées entre les mains d’un inexpérimenté, telles que les affaires dans lesquelles il existe une opposition à la demande d’extradition, qui représente dans de nombreux cas un litige de longue durée qui nécessite ténacité à y faire face et à négocier de manière à aboutir à une solution offrant des conditions abordables pour le client.

3- Quand une demande d'extradition entre l'Italie et l'Argentine est-elle traitée?

Pour qu'une demande d'extradition soit traitée, il doit s'agir de deux pays entre lesquels il existe un type d'accord international, tel qu'un traité d'extradition, qui fournit une base légale à la requête en question. De plus, il doit s'agir de crimes qui sont évidemment punissables dans les deux pays, puisqu’un individu ne peut être remis ou demandé, qui a commis un acte qui est tout à fait légal dans un de ces deux territoires et ne constitue pas un crime.

Cependant, dans le cas particulier des pays d'Italie et d'Argentine, ils ont convenu dans leur traité d'extradition entre l'Italie et l'Argentine que la demande était reçue, à condition qu'elle pèse à la fois sur un individu qui fait l'objet d'une procédure pénale et sur un seul. qui est demandée pour l'exécution d'une peine ou d'une mesure de sûreté par les autorités judiciaires d'un autre État. Dans le premier cas, l'infraction reprochée au particulier ne peut être inférieure à deux ans de privation de liberté et, dans le second, le temps restant à courir de la peine déjà infligée, ou La mesure de sécurité ne peut être inférieure à un an.

Ces questions doivent être prises en compte, car si l’extradition d’une personne qui n’est que de 7 mois est invoquée pour se conformer à la mesure de sécurité appliquée à son encontre et que l’avocat en a connaissance, il peut travailler au rejet de ladite demande, étant donné que l'accord conclu dans le traité d'extradition entre les parties participantes n'est pas respecté. De même, une attention particulière devrait être accordée à ce qui est établi par la loi argentine à cet égard, dans le cas d’une demande d’extradition pour plusieurs crimes, qui sera traitée si au moins l’un d’entre eux satisfait aux conditions énoncées ci-dessus.

Cette loi est établie par la loi 24. 767 «Coopération internationale en matière pénale», publiée au Journal officiel du 16. 1. 1997, à compter du 15 février 1997, dans laquelle la moitié de ses 125 sont consacrés à réglementer les extraditions vers et depuis l'Argentine; TITRE Extradition passive. Chapitre I: Conditions générales: Art 6: «Pour que l'extradition d'une personne puisse être poursuivie, le fait qui fait l'objet de la procédure doit constituer un crime qui, à la fois dans la loi argentine et dans celle de l'État requérant, prévoit une peine privative de liberté. , avec un minimum et un maximum tels que sa demi-somme soit d’au moins un an. Si un État demande l'extradition de plusieurs crimes, il suffira que l'un d'entre eux se conforme à cette condition pour que l'extradition puisse être accordée pour les autres crimes ».

En outre, aux fins dudit accord, une mesure de sécurité s'entend de toute mesure de privation de liberté légitime ordonnée en complément ou en substitution d'une peine, par jugement d'un tribunal pénal.

4 - Le cas particulier des infractions en matière de droits et taxes, de douanes et de change.

En ce qui concerne les infractions liées aux droits et taxes, aux douanes et aux devises, l'extradition ne peut être refusée au motif que la loi de la Partie requise ne prévoit pas le même type de taxe ou de droit ou ne contient pas le même type de réglementation. pour des questions telles que la législation de la Partie requérante.

Régulation dans le traité d'extradition entre l'Italie et l'Argentine des cas nationaux

Il est important de connaître le traitement particulier que le traité accorde aux cas d'extradition d'un ressortissant d'un des deux États. Son ARTICLE 4, intitulé «EXTRADITION DE RESSORTISSANTS», prévoit la possibilité de parties, de refuser la remise d'une personne physique qui est un ressortissant de leur État, établissant également la voie à suivre dans cette situation, en précisant que «en cas de refus d'extradition, la Partie requise a l'obligation, à la demande du Partie requérante, soumettre l'affaire aux autorités compétentes elles-mêmes en vue de la promotion éventuelle d'une procédure pénale. À cette fin, la Partie requérante fournit la documentation de procédure et toute autre information utile en sa possession. La partie requise communique le résultat de la procédure dans les meilleurs délais. "

De cette manière, la règle n'est pas vide, établissant la simple détermination du rejet de la demande, mais indique également ce que doit faire l'État qui a refusé de le faire.

Si vous, un membre de votre famille ou une connaissance êtes en détention pour un crime, nous pouvons vous aider.

5- Cas dans lesquels l'extradition ne sera pas accordée en vertu du traité:

  • si le crime pour lequel l'extradition est demandée est considéré par la Partie requise comme une infraction politique;
  • si la Partie requise avait des motifs sérieux de penser que la demande, fondée sur une infraction commune, avait été présentée dans le but de poursuivre ou de punir une personne pour des raisons de race, de religion, de nationalité ou d'opinions politiques, ou que La situation de cette personne risquerait d'être aggravée par l'un des motifs indiqués ci-dessus.
  • si le crime pour lequel l'extradition était demandée avait été commis sur le territoire de la Partie requise ou était considéré comme tel en vertu de la législation de cette dernière;
  • si, conformément à la législation de la Partie requérante ou de la Partie requise, l’action ou la sanction pénale est prescrite;
  • si la personne a déjà été jugée par les autorités de l'État requis pour le même crime pour lequel l'extradition est demandée;
  • s'il s'agit d'un mineur au sens de la loi de la partie requise et que la loi de la partie requérante ne la considère pas comme telle ou ne prévoit pas pour le mineur un traitement procédural et substantiel conforme aux principes fondamentaux de l'ordre juridique de la partie requise.
Vous pouvez également être intéressé par des articles sur Extradition entre l'Italie et l'Espagne ou l'article sur extradition entre l'Italie et le Chili.

Nous vous assistons partout en Argentine et en Italie

Si vous ou un membre de votre famille êtes détenu sur le territoire italien ou argentin, nous pouvons vous aider

Nous contacter

Envoyez-nous votre question en remplissant le formulaire et nous vous répondrons dans les meilleurs délais. En cas d'urgence, vous pouvez nous contacter directement via WhatsApp ou appeler notre numéro de téléphone.

Excellente attention, j'ai résolu le problème. Merci
  • Hernán Pastore
  • Luís León Gomer
  • Angelica Ester Vila
4.9
Envoi
Avis d'utilisateur
0 (0 votes)


fr_FRFrançais
es_ESEspañol it_ITItaliano en_USEnglish pt_PTPortuguês ru_RUРусский zh_CN简体中文 fr_FRFrançais