11 points sur l'extradition Italie - Colombie

11 points sur l'extradition Italie - Colombie

Les processus de extradition italie - colombie ils sont très variés et particuliers, leur traitement varie en fonction des caractéristiques propres à chaque cas, car lorsqu’on modifie les particularités des sujets qui s’interposent, des États qui participent au processus et du crime en cause, la stratégie de défense doit également être modifiée développé par l'avocat chargé de l'affaire. Dans notre cabinet, nous avons des avocats spécialisés dans le traitement de ce type de questions, car l’expérience pratique acquise au fil des ans et les connaissances théoriques et doctrinales sur ce processus nous permettent de garantir la qualité et une préparation optimale du Représentation de nos clients.

Si vous, un membre de votre famille ou une connaissance êtes en détention pour un crime, nous pouvons vous aider.

L'extradition est une procédure judiciaire fondée sur l'intention des États de coopérer pour poursuivre le crime international.
Extradition Colombie et Italie

1- L'extradition et sa base légale.

La Extradition Italie - Colombie Il s’agit d’une procédure légale, fondée sur l’intention des États de coopérer les uns avec les autres dans la poursuite du crime international. Ce processus trouve son fondement juridique dans l’existence d’un traité international sur l’extradition entre les pays participants, comme dans la plupart des cas, ainsi que dans un principe qui régit le droit international public: principe de la coopération internationale.

Ce processus est utilisé par différents pays de la communauté internationale pour déplacer des personnes qui se trouvent dans certaines situations avec justice d'un pays à l'autre. C’est-à-dire qu’à travers ce processus, un État peut livrer une personne assurée ou détenue sur son territoire à un autre État qui le réclame pour poursuivre la procédure engagée par ledit individu sous sa juridiction. C'est également le cas s'il s'agit d'un sujet qui a déjà été sanctionné par les tribunaux d'un État spécifique pour compléter la période de sanction dans un autre pays.

2- L'extradition a-t-elle lieu entre l'Italie et la Colombie?

Parmi ces pays, il existe un traité international sur l'extradition, de sorte que l'extradition d'individus est totalement viable. Dans ces cas, plusieurs problèmes doivent être pris en compte, tels que l’existence d’éléments qui rendent l’extradition inappropriée; il s’agit de crimes politiques, puisqu’une personne ne peut être extradée lorsque la cause qui lui est imputée est constitutive d’un crime. figure criminelle de cette nature, il existe également des pays qui n'extradent pas leurs ressortissants; en outre, il doit s'agir d'un fait constitutif du crime tant dans le pays requérant que dans le pays requis, sans extradition de la personne accusée. d'un crime avec privation de liberté de moins d'un an.

3- Le traité d'extradition entre l'Italie et la Colombie.

Le traité d'extradition entre ces pays régit la manière dont l'individu doit être extradé d'Italie vers la Colombie ou inversement. Ce traité constitue la base juridique sur laquelle repose ce processus et réglemente donc des questions telles que: les crimes qui donneront lieu à l'extradition, les causes impératives et facultatives du refus d'une extradition, le cas d'extradition de nationaux, ainsi que comme la documentation nécessaire pour ces processus, entre autres.

4- Imputabilité des charges autres que celles mentionnées dans l'octroi de l'extradition.

Au moment de la sanction, il n’est pas possible d’aller au-delà des accusations imputées au début du processus, en établissant le Traité d’extradition comme une exception à cette approche que les sujets appliquent dans les hypothèses actuelles:

  • Qu'après avoir terminé l'extradition et quitté le territoire de la partie requérante, le sujet y retourne volontairement.
  • À la fin des 30 jours suivant l'octroi de sa liberté, reste sur le territoire de la partie requérante.

Il s'ensuit que les motifs d'imputabilité requis d'un individu pour d'autres crimes ne sont acceptés ou poursuivis qu'une fois l'extradition achevée, c'est-à-dire qu'ils sont d'origine avant ou après l'extradition.

Le traité en question établit que, aux fins de la même chose, il importera peu que la législation nationale de l'une des parties indique le ou les faits constituant le crime pour lequel l'extradition est demandée, avec une dénomination différente de celle de l'autre partie. .

Si vous, un membre de votre famille ou une connaissance êtes en détention pour un crime, nous pouvons vous aider.

5- Extradition simplifiée

Dans le traité d'extradition entre l'Italie et la Colombie, l'extradition simplifiée est réglementée et constitue l'un des moyens d'accélérer le processus d'extradition, moyennant le consentement de la personne réclamée. Ce consentement doit être donné à l'autorité compétente par écrit, avec la présence et les conseils de l'avocat de la défense.

Avec ce qui précède, la partie requise doit accorder l'extradition sans retarder le processus et prendre les mesures nécessaires prévues par son système juridique pour simplifier l'extradition.

6- Langue et documents essentiels pour faire la demande d'extradition

Le traité prévoit que, pour les relations d'extradition, les documents doivent être envoyés avec la traduction correspondante dans la langue de la partie requise.

Les documents suivants sont nécessaires:

  • La demande d'extradition doit être adressée par voie diplomatique aux ministères de la justice.
  • Cette application doit contenir et être accompagnée de:
  1. Nom de l'autorité requérante.
  2. Toute information utile pour individualiser la personne soumise à ce processus, par exemple nom, nationalité, document d'identification, etc.
  3. Exposé des faits constitutifs du crime pour lequel l’extradition est demandée, assorti de la qualification juridique correspondante.
  4. Texte dans lequel les dispositions légales établissant les éléments du crime et sa sanction sont établies.
  5. La copie correspondante du mandat d'arrêt ou de la sentence de condamnation définitive émise par l'autorité compétente de la partie requérante.

7- Garanties dans la procédure d'extradition

Quels que soient les crimes commis, la loi réserve certaines garanties à ces personnes. En cas d'extradition, les personnes qui y sont soumises ne seront ni torturées ni punies de peines ou de traitements cruels, mais leurs droits fondamentaux seront respectés et ces garanties seront appliquées, ce qui leur sera confié. pouvoir d'avoir la personne sous sa garde.

8- Modalités exceptionnelles dans la livraison d'extradés

Il existe deux modes de délivrance ou de transfert de l'objet de l'extradition: l'individu est passible d'une procédure pénale ou purge une peine dans un pays donné et, à l'unisson, d'une procédure d'extradition, en raison d'un crime différent de celui commis pour qui se trouvait dans cette situation et qui, à ce stade, a déjà été accepté par les deux États intervenants.

Par conséquent, une première modalité est stipulée, dans laquelle la livraison par la partie requise est différée, c'est-à-dire retardée ou différée, de sorte que la personne réagisse pénalement au crime ou à l'exécution de la peine.

L'autre forme qui se matérialise en vue de la remise est la forme temporaire, par laquelle la partie requise accepte le transfert du sujet, de sorte que la procédure d'extradition se poursuive dans l'État requérant. Cela est rendu possible par un accord entre les parties au traité, précisant la durée du séjour de la personne extradée dans le pays requérant et la manière dont la livraison sera effectuée.

9- Supplément de procédure d'extradition

Le traité international d’extradition régit la manière dont la procédure en question est exécutée, mais s’il ne comprend pas ou n’atteint pas tous les extrêmes, le supplément ou la règle qui subventionne ce déficit est la législation nationale ou nationale de l’État requis.

10- Principes de base dans la livraison d'objets à la partie requérante.

Le pays requérant peut exiger du destinataire la remise de certains objets qui constituent enfin une preuve de la commission de la transgression ayant pour origine la procédure d’extradition. Vous pouvez procéder à la livraison des marchandises et à leur saisie, sans demande d'assistance. La fourniture des objets occupés à la personne responsable du crime doit être effectuée même si le sujet pour les motifs énoncés dans le traité n’est pas réputé avoir réagi à l’extradition. Naturellement, comme dans toutes les actions pénales, la probanza est essentielle, de sorte qu'il incombe à la partie requérante d'avoir dans son domaine les objets qui font partie et de contester la perpétration du crime pour lequel l'individu doit être extradé.

11- Positions que la partie requise peut assumer avant la livraison des objets.

  • La partie requise peut livrer les objets à condition qu'ils soient restitués ou renvoyés plus tard, car ils font l'objet d'une mesure de précaution prévue dans une procédure pénale ou lorsque les pouvoirs de la propriété sont éteints, le déroulement du processus Mais vous pouvez également tenir des objets temporairement.
  • La partie requise est habilitée à exiger la restitution sur son territoire des objets sur lesquels elle a des droits, qu’elle-même ou des tiers. Cette diligence exige nécessairement la véracité de la livraison initiale à la partie requérante, et la réexpédition sera effectuée dans les conditions de l'État requis et sans obligation de payer pour ladite action.
Vous pouvez également être intéressé par des articles sur Extradition entre l'Italie et Cuba ou l'article sur extradition entre l'Italie et le Mexique.

Nous vous assistons partout en Colombie et en Italie

Si vous ou un membre de votre famille êtes détenu sur le territoire italien ou colombien, nous pouvons vous aider

Nous contacter

Envoyez-nous votre question en remplissant le formulaire et nous vous répondrons dans les meilleurs délais. En cas d'urgence, vous pouvez nous contacter directement via WhatsApp ou appeler notre numéro de téléphone.

Excellente attention, j'ai résolu le problème. Merci
  • Carlos Hernandez Paez
5
Envoi
Avis d'utilisateur
0 (0 votes)


fr_FRFrançais
es_ESEspañol it_ITItaliano en_USEnglish pt_PTPortuguês ru_RUРусский zh_CN简体中文 fr_FRFrançais