Mandat d'arrêt européen OEDE - International Lawyers Associates
 

Mandat d'arrêt européen MAE

Nous répondons à tous les besoins du détenu, de sa famille et de ses proches.

Les questions liées à l'extradition, au mandat d'arrêt européen, aux commissions rogatoires internationales ainsi que tous les faits liés aux aspects de la coopération judiciaire entre pays et entre forces de police (Interpol) ont toujours représenté une question particulièrement épineuse pour notre pays. Imaginez les difficultés que les personnes impliquées peuvent rencontrer pour des raisons personnelles ou familiales lorsqu'elles demandent une protection.

Mais qu'est-ce que le mandat d'arrêt européen? Et qui s'occupe du problème dans notre pays?

De manière générale, le «MAE», le mandat d'arrêt européen, est un instrument de coopération judiciaire internationale en matière pénale qui, en remplaçant toutes les dispositions relatives à l'extradition dans les relations entre les États membres de l'Union européenne, introduit une discipline innovante en matière de remise. dans les relations entre autorités judiciaires à l'égard des personnes concernées par des mesures conservatoires ou des jugements définitifs. L'objectif final de cet outil est de faciliter la diffusion des thèmes souhaités dans l'espace européen. Cet accord est dicté par la nécessité de s'attaquer aux phénomènes criminels aux profils transnationaux et s'inscrit dans une coopération toujours croissante en matière pénale entre les États membres de l'Union européenne.

En ce qui concerne notre pays, il convient de préciser comment l'Italie exécute le mandat d'arrêt européen fondé sur le principe de la reconnaissance mutuelle, à condition que le mandat d'arrêt européen émane d'une autorité judiciaire et que, lorsqu'il est émis aux fins de " l'exécution d'une peine ou d'une mesure de sécurité qui prive la liberté personnelle, la peine à exécuter est exécutive. De plus, notre pays n'exécute pas les mandats d'arrêt européens émis par un État membre contre lesquels le Conseil de l'Union européenne a suspendu la mise en œuvre de ce mécanisme après une violation grave et persistante des principes établis par la loi.

Déjà à la lumière de ces considérations, il est facile de comprendre comment la défense, dans ce secteur, nécessite une connaissance sérieuse de l'ensemble de la législation internationale et de celle relative à la collaboration en matière d'enquête entre les autorités judiciaires de différents pays; Cette expérience fait incontestablement partie des juristes de la Cabinet International Lawyers Associates.

Si vous ou vos proches êtes détenus pour une infraction pénale, nous pouvons vous aider.

Mandat d'arrêt européen: de quoi s'agit-il exactement

Un mandat d'arrêt européen est défini comme `` une décision judiciaire rendue par un État membre de l'Union européenne, en vue de l'arrestation et de la remise par un autre État membre, d'une personne, aux fins de mener des actions judiciaires en matière pénale ou l'exécution d'une peine ou d'une mesure de sécurité qui prive la liberté personnelle ".

Le «MAE» n'est pas valable pour les infractions mineures et doit être utilisé à la lumière du principe de proportionnalité. En fait, avant de rendre l'ordonnance, les autorités nationales doivent évaluer la gravité du crime, la durée de la peine et le rapport coûts-avantages. Cet instrument peut être utilisé si la personne recherchée est inculpée d'un crime pour lequel au moins un an d'emprisonnement est prévu ou, en cas de condamnation, lorsqu'une peine minimale d'au moins 4 ans d'emprisonnement est prévue.
´
La décision de remettre ou non une personne sur la base d'un mandat d'arrêt européen est enregistrée dans une procédure exclusivement judiciaire puisque la cour d'appel dans le ressort de laquelle l'accusé ou le condamné a résidence, domicile ou domicile au moment de la l'autorité judiciaire compétente pour exécuter un mandat d'arrêt européen.

La condition nécessaire à la remise est l'existence d'une résolution judiciaire étrangère, en vertu de laquelle l'OEDE est émis, qui doit alternativement consister en une condamnation irrévocable ou une mesure conservatoire signée par un juge et motivée. En vertu de cette décision judiciaire, alors, l'autorité judiciaire de l'État d'émission doit formuler une requête, l'OEDE en fait.

À cet égard, il est essentiel de préciser que pour la délivrance du mandat d'arrêt européen, l'exigence de la double incrimination n'est pas toujours requise mais, au contraire, la remise obligatoire est prévue pour tous les crimes indiqués à l'art. 8, L. n. 69/2005 (associations criminelles, délits dans le domaine de la prostitution, y compris mineurs, ou dans le domaine de la pédopornographie, délits dans le domaine de la drogue, des armes, délits de blanchiment d'argent, etc.).

En outre, la livraison ne peut être refusée que pour les raisons énoncées à l'art. 18, LN 69/2005. Parmi ces raisons, on peut citer: le fait que la peine a été prononcée en violation des principes d'un procès équitable, ou en violation de garanties procédurales inaliénables, dans le cas de mineurs ou de femmes enceintes ou de mères d'enfants de moins de 3 ans.

Plus précisément, alors, la loi No. 69/2005 prévoit deux procédures de livraison: la procédure de livraison passive et la procédure de livraison active. Avec la procédure de livraison passive, notre pays est obligé de livrer le sujet, l'actif étant l'Italie, ce qui nécessite, sur son propre territoire, la livraison d'un particulier.

En ce qui concerne la procédure passive, il convient de noter que la remise de l'accusé ou du condamné à l'étranger ne peut être accordée sans la décision favorable de la cour d'appel du district dans lequel la personne à remettre réside, réside ou est domiciliée.

Une autre condition pour légitimer la livraison est celle du cd. double sanction établissant que l'acte par lequel la procédure est menée doit être considéré comme un crime tant par l'État membre d'émission que par l'État d'exécution; toutefois, comme indiqué ci-dessus, cette exigence est remplacée par l'article 8 dans les cas particulièrement graves. En outre, la livraison est soumise à des exigences supplémentaires, telles que: le fait que le sujet demandé ne soit pas simultanément soumis à une autre procédure précédemment engagée (sauf si le sujet a quitté l'État où il a été livré ou après quarante-cinq jours où il a été fait volontairement retour), que le crime n'est pas punissable par une mesure susceptible de priver la liberté personnelle, et enfin que la personne recherchée a donné son consentement à la remise.

Mandat d'arrêt européen: une discipline en constante évolution

Les dispositions relatives au mandat d'arrêt européen et aux procédures de remise entre les États membres sont toujours sujettes à des changements constants: c'est une raison de plus pour laquelle il est bon de se mettre en contact avec une équipe d'avocats hautement compétents et toujours informés le secteur.

Il est utile de se référer, tout d'abord, à la Loi No. 69, du 22 avril 2005, par laquelle le Parlement a approuvé les nouvelles dispositions relatives aux procédures de mandat d'arrêt européen et de remise entre États membres, en application de la décision-cadre 2002/584 / JAI du Conseil européen; Cette disposition est appliquée conformément aux principes suprêmes de l'ordre constitutionnel en matière de droits fondamentaux, de libertés et de procédure régulière.

Par la suite, la loi de délégation européenne de 2018 (loi n ° 119/2019) a préparé, parmi les critères les plus importants, celui d'harmoniser le droit interne MAE avec la décision-cadre 2002/584 / GAI, tant en ce qui concerne la procédure de livraison que les obligations d'information, en ce qui concerne la discipline des motifs de refus.

Enfin, récemment, le décret législatif du 2 février 2021 n. 10 a apporté des modifications plus importantes à la Loi No. 69. L'objectif de la réforme est sans aucun doute d'éliminer les problèmes critiques qui, au fil des ans, ont empêché le principe de reconnaissance mutuelle d'être facile à appliquer.

Se défendre contre un mandat d'arrêt européen: vers qui se tourner?

Toute personne souhaitant bénéficier d'une assistance juridique impliquant un coopération juridique internationale sérieux et qualifiés peuvent contacter le cabinet de droit pénal International Lawyers Associates.

Si jamais, en fait, les demandes de remise de détenus vers et depuis l'Italie et celles d'extradition depuis et vers des pays tiers, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur des frontières de l'Union européenne, étaient presque rares et occasionnelles, c'est aujourd'hui le cas de nombreuses plus fréquemment, et cela nécessite le soutien d'une équipe vraiment expérimentée, qualifiée, compétente et spécialisée comme cela a toujours prouvé Associés en droit international.

International Lawyers Associates: une réussite sur le mandat d'arrêt européen

Le contexte dans lequel un cabinet d'avocats spécialisé dans le mandat d'arrêt européen représente un point en faveur d'une importance non négligeable en termes de protection.

Ceci est une des raisons Cabinet International Lawyers Associates Il est si bien connu dans tout le pays, au niveau national et dans d'autres pays.

Le crédit est dû à son réseau européen et mondial dense et étendu de bureaux dans lesquels les avocats peuvent suivre les événements de chaque client, avec une rapidité et une efficacité maximales.

En ce qui concerne l'OEDE, il est nécessaire de participer directement à la défense pénale, en dictant les lignes défensives également par l'intermédiaire de collègues, assistants, tiers associés et partenaires qui entrent en contact avec le détenu et / ou assistés.

C'est pourquoi le Avocat pénaliste Alexandro Maria Tirelli, coordinateur de International Lawyers Associates, cela peut vraiment être considéré comme une carrière très réussie dans le domaine professionnel.

Grâce à une connaissance directe de l'espagnol, du portugais, du français et de l'anglais, le avocat Tirelli parvient à interagir personnellement avec le client, ainsi qu'avec la justice locale qui poursuit l'accusé, où qu'il se trouve.

Des problèmes internationaux comme, par exemple. Les livraisons de détenus en provenance et à l'étranger sont - il va de soi - sont vraiment très délicates: il suffit de penser aux militaires uruguayens et argentins, demandés par la Cour de Rome dans le cadre du procès institué pour des exécutions massives au détriment de la so -appelé disparu d'origine italienne; Repensons au procès contre le dictateur du Panama, le général Manuel Noriega, demandé par l'Italie pour le meurtre du ministre Ugo Spadafora.

Une question aussi exigeante que celle liée aux questions relatives à l'extradition et à la Mandat d'arrêt européen Cela demande de l'expérience et du sérieux: il vaut mieux avoir de vrais professionnels.

Assistance au détenu au commissariat de police

Nous maintenons le contact entre la personne concernée, sa famille et ses proches

En cas de détention, la première priorité est de recevoir une assistance juridique spécialisée le plus tôt possible et de pouvoir maintenir le contact avec le monde extérieur.

 Si vous ou votre proche a été arrêté, nous pouvons vous aider.

Assistance dans les postes de police

Assistance au détenu dans le commissariat de police dans un délai de 12 heures pour répondre à tous les besoins de la personne concernée et de sa famille.

Conseil spécialisé

Nous fournissons des informations, assistance et conseils au détenu et à sa famille tout au long de la procédure.

Confidentialité maximale

Traitement personnalisé et confidentialité et discrétion maximales pour le détenu et sa famille.

Contactez-nous

Envoyez-nous votre question en remplissant le formulaire et nous vous répondrons le plus tôt possible. En cas d'urgence, vous pouvez nous contacter directement via WhatsApp ou nous appeler par téléphone.

    5

    Résumé

    Les questions liées à l'extradition, au mandat d'arrêt européen, aux commissions rogatoires internationales, ainsi que tous les événements liés aux aspects de la coopération judiciaire entre les pays et entre les forces de police, ont toujours représenté une question particulièrement compliquée dans notre pays. Imaginez les difficultés que les personnes impliquées peuvent rencontrer pour des raisons personnelles ou familiales lorsqu'elles sollicitent une protection, mais qu'est-ce que le mandat d'arrêt européen? Et qui s'occupe du problème dans notre pays?

    fr_FRFrançais